AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Les Cavaliers d'Oromë recrutent ! Pour candidater, allez vous présenter dans la rubrique "recrutement". Si vous avez déjà été recruté, présentez vous dans la rubrique "les cavaliers d'Orome"

Partagez | 
 

 Qui est Oromë ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 7
Date d'inscription : 01/04/2011

MessageSujet: Qui est Oromë ?   Mar 17 Sep 2013 - 5:51

Oromë est un personnage légendaire de l'écrivain britannique J. R. R. Tolkien, qui apparaît particulièrement dans Le Silmarillion. C'est un Vala, compagnon de Vána. C'est un grand chasseur.


Histoire


Oromë est un Vala, l'un des Aratar. Avec Tulkas, il est le guerrier des Valar. Grand chasseur, il apprécie particulièrement la Terre du Milieu. C'est là que, montant Nahar et muni de sa grande trompe de chasse, Valaróma, il traque les monstres de Morgoth, le dieu maléfique. Durant l'une de ses chasses, il découvre les Elfes, et les mène hors de Cuiviénen.

Lorsque les Arbres de Valinor sont détruits et les Silmarils dérobés (début du Premier Âge), c'est Oromë qui poursuit Morgoth, aidé par son ami Tulkas. Ils échouent cependant dans leur traque et Morgoth se réfugie en Terre du Milieu.

Il apparaît dans Le Seigneur des anneaux sous la forme sindarine « Araw ». Son cheval Nahar est réputé être à l'origine des Mearas, la grande race de chevaux dont descend Gripoil, le cheval de Gandalf durant la Guerre de l'Anneau.
[/center]


Généalogie


Bien que les Ainur ne possèdent pas de véritables relations de filiation entre eux, Oromë est couramment considéré comme le frère de Nessa, Valië de la danse et de la course. Yavanna Kementári (Palúrien) passe quelquefois pour sa mère avant même qu'elle ne devint l'épouse du Vala Aulë :

  « et Oromë fut la progéniture de Yavanna, qui est nommée plus loin, mais non comme les Enfants des Dieux nés en ce monde, car il vint de sa pensée avant le façonnement du monde »

Mais il ne faut évidemment pas entendre par là une parenté physiologique : Yavanna ne peut définitivement pas être la mère biologique d'Oromë ; car les Ainur restent des êtres purement spirituels, immatériels donc incapables d'enfanter. Tous deux partageaient en effet un certain amour pour la Terre du Milieu, même après qu'elle fut délaissée par les autres Ainur.

Oromë avait pour compagne Vána la Toujours-jeune, la sœur de Yavanna.[/center]



Nom et Étymologie



Il est nommé Oromë en quenya, ce qui signifie « joueur de trompe », de la racine orom-signifiant « grand bruit » ou « sonnerie de cor ».

Son équivalent sindarin est Araw (ou Arum dans le dialecte sindarin du Nord), de même sens ; mais il reste moins employé.

D'autres de ses noms sont encore : le quenya Aldaron et l'équivalent noldorin Galaðon, tous deux construits sur la racine galad- « arbre ».

Le nom (Aran) Tauron, « le (roi) forestier » est plus tard utilisé en sindarin, en préférence à Araw. Le sindarin Tauros, littéralement « Forêt d'Effroi » était, chez les Sindar, un surnom « usuel » d'Oromë.

Le nom Raustar est utilisé pour désigner Oromë uniquement dans le Livre des Contes perdus (I et II). Il serait en rapport avec la racine rava « chasser ».


Revenir en haut Aller en bas
http://lescavaliersdorome.creerunforumgratuit.com
 
Qui est Oromë ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» valeryan → arda is my world, oromë is my king.
» Valeryan → arda is my world, oromë is my king.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: PRESENTATION :: La Confrérie-
Sauter vers: